Droit des affaires

Importation de viande et de poisson congelé en Côte d’Ivoire : quelles sont les règles de commercialisation ?

Avatar
Rédigé par La rédaction

En Côte d’Ivoire comme ailleurs, l’importation de la viande congelée et du poisson congelé nécessitent que l’on respecte un certain nombre de règles et notamment pour la commercialisation de ce type de produit. Les législations en vigueur sont très strictes afin de garantir aux consommateurs de profiter de produits à la qualité et aux méthodes d’importation et de commercialisation contrôlées. La sensibilisation et l’information font donc partie des points nécessaires à aborder avec les différents acteurs de la commercialisation de la viande congelée et du poisson congelé pour leur rappeler qu’il y a des règles à suivre en la matière.

Une activité qui doit faire l’objet d’un agrément

Importer et commercialiser de la viande congelée ou du poisson congelé n’est pas une activité que l’on peut exercer librement. En effet, puisque cette activité vise à soumettre aux consommateurs des produits alimentaires, il y a un véritable enjeu de santé et respecter certaines règles en la matière sera nécessaire. Les seules entreprises habilitées à effectuer ce type de prestations sont des entreprises agréées telles que Afrigo par exemple. Cette entreprise est notamment spécialisée dans la pêche puis la commercialisation de poisson congelé et dispose donc d’un agrément en ce sens. C’est le Groupement des importateurs de produits alimentaires congelés de Côte d’Ivoire (GIPAC-CI) qui est en charge du contrôle des agréments des différents acteurs en la matière. En effet, le poisson congelé et la viande congelée représentent une énorme part des marchandises importées tous secteurs confondus c’est pourquoi prêter une attention particulière à la qualité des produits proposés est absolument nécessaire. Généralement c’est auprès de la Chambre de Commerce et de l’Industrie à Abidjan que l’on pourra obtenir toutes les informations nécessaires à l’obtention de l’agrément pour effectuer ce type d’importation (plus d’informations sur l’importance d’un cadre légal au sein de certains secteurs sur le blog Entreprise et Compagnie).

La vente directe aux consommateurs

Une autre bonne raison de respecter la législation en vigueur et de disposer d’un agrément pour procéder à la vente de viande congelée et de poisson congelé est que ces produits pourront être directement vendus aux consommateurs. En effet, rien n’interdit dans la loi de s’adresser directement aux particuliers et donc d’éviter les intermédiaires afin de proposer des prix plus attractifs. Cela étant, les consommateurs ont moins de connaissances en la matière que les revendeurs et partiront du principe que si un produit est à la vente, c’est qu’il respecte toutes les normes en vigueur. Il est donc d’autant plus important de disposer d’un agrément et de respecter les normes lorsque l’on décide d’opter pour une vente directe aux consommateurs afin de garantir de mettre à disposition de ces derniers des produits de qualité (un article sur le sujet ici).

L’agrément et le respect des réglementations dans le cadre de l’importation et de la commercialisation de viande congelée ou de poisson congelé sont donc plus que nécessaires pour s’assurer de proposer une marchandise adéquate aussi bien aux revendeurs qu’aux consommateurs.

A propos

Avatar

La rédaction

Chez Libre de Droit, nous sommes une rédactions de journalistes passionnés par le droit et l'économie. Nous tentons de vous préparer chaque semaine de nouveaux articles consacrés au droit de la famille, au droit du travail, au droit pénal, au droit fiscal et au droit des affaires.

Laissez un commentaire